Le Pacte des Naufrageurs

Prenez la mer et venez partager l'une de nos aventures barbaresques, dans le tonnerre et la fureur
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gino Carneiro

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gino Carneiro   Mer 19 Juil - 20:15

Il ne sait pas trop d'où il vient, ni même si ses vieux sont vivants ou pas. Il a passé la majeure partie de sa petite enfance dans un orphelinat de campagne où il y a été abandonné une nuit, sur le seuil. Il a toujours été constamment en décalage avec les règles de vie établies, plus intéressé à se planquer sous les lits du dortoir des filles que d'aller étudier des bouquins tout fripés qui sentent l'humidité. Mais il sait lire, écrire, compter. Il a vite compris que tout ça était bien utile pour empiler les pièces dorées et mener la vie sans avoir faim.

Dès le début de l'adolescence, il se passionne pour les armes à feu puis ensuite la poudre, et fatalement les explosifs, comprenant vite que dans ce monde en guerre perpétuelle, le marché des armes restera florissant.

Cette passion lui vaudra le surnom de 'Lamèche', plus du tout porté aujourd'hui, attribué lors de son passage à l'orphelinat par ses potes de dortoirs, le jour où il eut la mauvaise idée de placer un leurre explosif, trop fortement dosé et à l'apparence d'un légume de forme oblongue, dans les caisses de légumes de la grande cuisine.

Après ce sinistre incident et une rouste mémorable, il se sauve de l'orphelinat et vient vivre autour de la grande cité d'Hurlevent qu'il fréquente peu, trop grande à son goût et marquant une nette préférence pour les lieux boisés, les hameaux paumés et les rivages que les lieux pavés. Il arpente les environs, et passe de forge en forge pour des petits boulots qui compléteront son savoir, en plus de lui assurer le minimum vital financier pour se loger et croquer les filles et la vie.

Parallèlement, les lourdes collectes de minerais à coups de pioches et le domptage du métal en fusion sur l'enclume le rendront musclé et endurant. Avec l'aide d'un ses nombreux maîtres de forge éphémères, il fabriquera son marteau qu'il trimballe dès qu'il peut et qui lui assure, depuis sa création, un minimum de respect et beaucoup moins d'embrouilles !

Anticonformiste et autodidacte avant tout, ce qui annonce un caractère fort même s'il engage rarement la conversation. Gino est partisan des solutions rapides et radicales. Proche de la trentaine, brun, grand, actif, solide, de corps et d'esprit sains, il sait se battre à mains nues mais manie les lames avec dextérité. Sa préférence reste néanmoins sur le marteau.

D'apparence calme et solitaire, il laisse rarement transparaître son émotion et les sourires se font rares sur son visage. Méfiant de nature, il reste observateur et mettra du temps à accorder sa confiance. Il reste cependant de compagnie agréable, pourvu qu'on ne vienne pas perturber sa tranquillité sans raison valable. Sa patience a des limites qu'il est le seul à connaître, allant de deux minutes trente avant un poing dans la gueule .. à des jours sans broncher pour peu qu'il ait un intérêt à ce qu'il attend, un peu comme le chat figé devant le trou de la souris qu'il finira bien par croquer, simple question de temps.

Pas vraiment bavard sur lui-même, il restera toujours évasif sur son passé aux allures troubles ...



Revenir en haut Aller en bas
 
Gino Carneiro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» El Gino (Alain Grassi) : de Paris-Neuilly à Colmar
» [b]Chapeau El Gino[/b]
» Bonne fete Gino
» [10 Novembre 2013] VTT GINO à FLINS-SUR-SEINE (78)
» HIT à la tête!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte des Naufrageurs :: Le Pacte :: L'équipage-
Sauter vers: